Outils gratuits compresser images

Les 16 meilleurs outils gratuits pour compresser une image (2022)

Compresser une image permet d’en réduire le poids (s’exprimant en octets, ko ou mo).

↪ Cela permet d’uploader sur votre site internet votre image plus facilement et que vos pages soient plus rapides à charger.

Mais également d’économiser de la place sur vos appareils ou passer au travers de certains logiciels empêchant l’envoi de gros fichiers.

📋 J’ai fait une recherche et ai trouvé les 16 meilleurs outils gratuits permettant de compresser vos images ou photos.

I love IMG, l’outil très efficace

I love IMG, l'outil très efficace

Bien qu’il ne permette que de traiter quelques images par jour en gratuit, l’outil est très efficace et rapide.

Pour une fois, on est pas envahi par les publicités nous empêchant de cliquer pour avancer.

L’outil prend en charge les formats jpg, png, svg et gif.

Il permet également de redimensionner et recadrer vos images en ligne.

CompressNow, et pas demain

CompressNow, et pas demain

Cet outil est sobre, efficace et permet de controler le niveau de compression final.

Les formats acceptés sont les JPG, JPEG, GIF et PNG; tandis que le poids maximal d’une image est de 9 Mo.

Les fichiers sont supprimés du serveur de l’outil 30 minutes après leur upload.

IMG 2 Go, plus fonctionnel que les autres

IMG 2 Go, plus fonctionnel que les autres

IMG2Go est génial, il permet d’importer une image depuis une URL, son appareil (PC ou smartphone) ou même de Dropbox.

En plus de jauger la qualité finale de votre image, vous aurez aussi la possibilité de la redimensionner.

Une autre option intéressante est celle de pouvoir choisir les couleurs finales : niveau de gris ou monochrome.

Le seul bémol est qu’on ne peut avoir une image finale qu’en JPG ou en PNG.

Optimizilla, le grand dinosaure

Optimizilla, le grand dinosaure

La page présente quelques pubs, mais ça n’est pas intrusif.

Cet outil gratuit permet de compresser jusqu’à 20 images en même temps !

Les formats traités sont les JPEG, GIF et PNG.

L’interface va à l’essentiel, c’est ce que l’on recherche également avec ce type d’outil.

Compressor.io, le moderne

Compressor.io, le moderne

Quelle magnifique interface !

Compressez vos JPEG, PNG, SVG, GIF et WEBP en choisissant 3 types de compressions pour un maximum de 10MB.

Vous pouvez également passer à un forfait payant et pouvoir compresser plus d’images et jusqu’à 20MB.

CompressJPEG, l’éléphant

CompressJPEG, l'éléphant

Comme son nom l’indique, ce site permet de compresser les images JPEG et JPG.

20 images sont compressibles en simultané.

L’interface est d’ailleurs exactement la même que celle de Optimizilla.

💡 A savoir sur cet outil : en cliquant sur les différents onglets des différents formats d’images, on est redirigés sur des sites différents. Mais l’outil reste le même.

TinyPNG, le panda

TinyPNG, le panda

Compresse jusqu’à 20 images en simultanné pour une limite d’upload de 5Mo maximum.

Idéal pour convertir les formats WebP, PNG, JPEG, avec une plateforme facile d’utilisation.

Existe également sous extension WordPress et Photoshop.

Imagify, l’extension WordPress

Imagify Compression Images WordPress

Cet outil est un plugin WordPress utilisé en SEO et permettant de compresser tous types de formats.

Il est possible de compresser manuellement ou automatiquement 20MB par mois, ce qui équivaut à approximativement 200 images d’après Imagify.

Une société française très efficace qui propose un forfait payant à 10€/mois pour ne plus avoir de limite maximale.

⚡ Il existe 3 concurrents avec une version freemium intéressante : WP Smush, ShortPixel et EWWW.

Squoosh.app, le fluide

Compresser une image Squoosh App

Un fabuleux outil offrant la possibilité de voir en direct le rendu final de l’image après compression.

Il offre également la possibilité de redimensionner l’image traitée et choisir des couleurs différentes.

Les formats de sorties sont assez nombreux et plus adaptés aux usages actuels que les outils les plus anciens.

WebP Converter, pour s’adapter à Google

WebP Converter, pour s'adapter à Google

En effet, Google recommande l’utilisation d’images au format WebP car proposant un meilleur niveau de compression par défaut.

Cet outil permet de comparer n’importe quel format en WebP pour unrendu finale dont la qualité peu être controlée.

Possibilité également de préserver les metadata.

☝️ Sur le bas du site, on apprend l’existence d’autres outils de compression pour les formats AVIF, JPEG XL et HEIC.

Bulk Resize, pour traiter en lot

Bulk Resize, pour traiter en lot

Choisissez cet outil en ligne de compression d’images si vous en possédez beaucoup à traiter.

Traitées par lot, vos images pourront être redimensionnées et sortir selon un format JPEG, PNG ou WebP.

Il y a également la possibilité de modifier le fond de l’image.

Kraken.io, le clair et fluide

Kraken.io, le clair et fluide

Kraken.io propose trois niveaux de compressions : avec perte de qualité, sans perte et niveau expert.

Le niveau expert est intéressant car permettant de cocher plusieurs options précises comme la préservation de metadata ou le dosage précis de la compression.

Une version payante plus poussée existe avec la possibilité d’avoir accès à une API, à une extension WordPress, Magento et un espace de stockage.

👉 Il possède d’ailleurs un autre outil de compression gratuit qui est Jpeg.io.

💬 Avez-vous trouvé votre bonheur ? Dîtes le moi en commentaires.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page