Comment choisir le meilleur template Prestashop ?

Dans un précédent article, je vous ai expliqué ce qu’est un template, à quoi il sert et les différentes licences existantes pour pouvoir l’acheter. Mais c’est incroyable le nombre de template qu’il existe sur la toile, comment s’y retrouver et faire un choix ?

Je ne vais pas citer ici le côté technique, car si vous avez la capacité de regarder si un template est bien codé ou pas, cet article sera du gateau pour vous. Si par contre vous n’avez pas les capacité de savoir, il est indispensable de se rapprocher d’un professionnel spécialisé en développement web pour être informé sur ce point. Ceci dit, je vous donne des éléments dans cet article pour vérifier la qualité d’un template.

Est-ce que le template (ou thème) répond à mes attentes ?

Pour répondre à cette question, vous devez avant de vous lancer dans la recherche de thème faire des schémas de vos pages. Vous devez faire le schéma de trois types de pages : la page d’Accueil, la page de catégories de produits et les fiches produits.

En fonction de vos schémas, vous pourrez choisir plus facilement votre template. Choisissez celui qui correspond le plus à ce que vous recherchez. Vous ne pourrez pas trouver à 100% ce que vous recherchez car il s’agit de template qui sont destinés à répondre au plus grand nombre, et pas à vous spécifiquement.

Observez sur ces templates les trois pages que vous avez schématisé : la page d’accueil, la page catégorie ainsi que les fiches produits. Cela vous donnera une idée des possibilités offertes par le thème. Dîtes-vous également que les éléments sont supprimables sur la page d’accueil.

Est-ce que le design est adapté aux mobiles ?

Il est indispensable de choisir votre design en fonction de la version mobile dans un premier temps, puis la version PC. Observez bien tous les éléments et choisissez un thème qui a le plus d’éléments sur le haut du site sans que vous n’ayez à descendre (on appelle ça : être au dessus de la ligne de flotaison).

Vous pourrez aussi vérifier par la même occasion si le thème est buggé ou pas. Cela arrive souvent quand je recherche un template pour mes clients, cette phase est donc super importante.

Faîtes votre enquête sur le développeur du template

Il est possible que vous recontrez par la suite des erreurs à cause de votre template, l’erreur est humaine ! Pour pallier à ce problème, il existe des solutions assez efficaces :

  • Avant d’acheter le template, posez des questions au vendeur juste pour voir son temps de réaction. Si il met 10 plombes à répondre, laissez tomber. Car quand vous aurez un soucis, ça sera la même chose. Vous verrez que la plupart ne sont pas super rapides.
  • Les avis sur ses produits : Lisez bien les avis clients sur les templates que propose le développeur en question. Cela peut en dire long sur la qualité de son travail. Mais pas toujours car la majeure partie des personnes ne note pas toujours la qualité du travail, mais seulement l’aspect esthétique. Mais des produits avec beaucoup de bonnes notes ne trompent pas en général.
  • Regardez les commentaires et la vitesse de réponse du développeur : sur certains sites comme sur Themeforest dans la rubrique Prestashop, vous pouvez voir les questions posées par les internautes sur le produits. Si le développeur répond lentement, fuyez !
  • La durée du support proposé : Regardez si il existe un support pour votre template. Si il y en a pas, ne prenez pas ce template. Si il y en a il peut être inclus pour une durée ou nécessiter un supplément. Ne prenez jamais de template sans support.

Pour ma part, je passe quasiment tout le temps sur la plateforme officielle de Prestashop Addons. Cela permet d’avoir un support pour les thèmes achetés et d’avoir de nombreux développeur. On a donc vraiment un choix large. TemplateMonster est d’ailleurs très réputé en la matière.

S’assurer de la bonne qualité du template et minimiser les risques

Avant de vous plonger dans les templates, regardez que ce dernier soit compatible avec votre version de Prestashop. Vous pouvez sur tous les sites qui commercialise des designs filtrer cela pendant votre recherche.

Si vous êtes sur une version 1.7 de Prestashop, vérifiez que le thème soit développé à la base sur cette version. Car ces derniers, quand ils sont développés 1.6 puis adaptés pour la 1.7 rencontrent plus de soucis. Vous pouvez avoir de nombreux bugs d’affichage ainsi que des incompatibilités modules.

Vérifiez également, comme dit précédemment, qu’il soit responsive. C’est à dire adapté à toutes les tailles d’appareil : PC, Tablettes, Smartphones, etc. Il ne faut accepter aucun bug d’affichage.

Le site n’est pas multi-lingue ? Ne prenez pas ce thème ! Car si un jour vous souhaitez ajouter une langue sur votre site, ça ne sera pas possible.

Evitez également les templates qui proposent de vous aider à le gérer via un système de widget. C’est un ajout inutile qui allourdit votre site et va donc vous faire perdre en vitesse. Un frein niveau SEO.

Vous êtes novice et c’est votre premier site ?

Vous vous y attendez sûrement et je vais éviter de le faire … je parle du fait de vous conseiller d’avoir recours à un pro si vous ne savez pas faire de site. Je vous épargne des remontrances et vous conseille plutôt sur les points à observer ci dessous si vous êtes débutant. N’oubliez pas que nous proposons régulièrement des tutos pour personnaliser votre Prestashop 1.7.

  • Possibilité de modifier les couleurs ? C’est quand même la base que le site soit à votre image.
  • Ne vous fiez pas aux images, vous pouvez très bien acheter un template avec des images de brocolis et vendre au final des jouets pour enfants. Regardez juste que l’aspect général soit en cohérence avec ce qu’attend votre cible.
  • Puis-je changer les polices ? J’imagine que vous avez forcément une charte graphique qui contient les polices à utiliser pour votre projet. Dans ce cas là, vérifiez que vous puissiez changer les polices du thème. Si c’est non, prenez vos jambes à votre cou. Faîtes attention à ne pas tomber, c’est assez difficile de courrir ainsi.
  • Ce qu’il manque au thème : en fonction de vos shéma, il manquera plus ou moins d’éléments à ce dernier pour être complet. Chiffrez le total pour avoir une idée du coût final.
  • Les textes coupés : Sur certains templates, les noms des produits sont parfois tronqués. Regardez que ça ne vous pose pas problème. De même pour les descriptions courtes et longues qui peuvent aussi l’être.
  • Les onglets sur les fiches produits : vous préférez le système d’onglet ou des contenus les uns en dessous des autres ? En fonction de cela, faîtes votre choix !
  • Le menu : Est-ce qu’il correspond à votre projet en terme d’affichage ? En fonction de cela vous devrez ou pas acheter un module de menu adapté.
  • L’expèrience utilisateur : Est-ce que le site est fluide ? A des petites animations rendant sa navigation agréable ?

Je pense que vous avez tous les éléments en votre possession pour choisir votre template de manière efficace. Il est maintenant temps pour vous de vous lancer dans le grand bain !