Ancre de lien

Tout savoir sur les ancres de lien

Mot un peu barbare que l’on entend sans cesse quand on commence à travailler son référencement, l’ancre de lien est un sujet à maitriser quand on commence à se lancer dans l’acquisition de backlinks.

🖐️ Tout cela paraît complexe aux premiers abords, mais c’est en fait très simple.

Je vous dis tout dans ce nouveau post 100% SEO.

Qu’est-ce qu’une ancre de lien ?

Une ancre de lien est le texte cliquable qui contient un lien.

Exemple :

Apprenez le SEO en vous formant gratuitement avec la Caverne SEO.

Ci-dessus, l’ancre de lien est ”formant gratuitement”. Elle contient un lien vers ma formation SEO gratuite.

A quoi sert une ancre ?

⚓ Une ancre sert à plusieurs niveaux :

  • Pour l’internaute, elle lui indique ce que le lien contiendra une fois qu’il aura cliqué. Elle peut aussi être une incitation à ce qu’il clique sans lui donner des informations précises sur ce que le lien contient.
  • Pour les moteurs de recherche, l’ancre servira également à contextualiser le contenu vers lequel on renvoi et joue un rôle dans la manière dont Google considèrera cette page.

Dans un Tweet, John Mueller de Google a confirmé que l’ancre permettait cela :

Il a appuyé sa parole en répondant à Olivier Andrieu sur une question concernant toujours les ancres de liens :

Les différents types d’ancres

Différents types d’ancres existes. Chacune d’entre elle a un intérêt d’un point de vue utilisateur mais aussi du référencement.

↪ Il est important de les connaître car Google pourra vous pénaliser si les ancres utilisées tendent à montrer que vous souhaiter manipuler les résultats de Google en utilisant trop fréquemment les mots-clés exacts visés.

Nous verrons cela plus tard dans ce post, mais c’est une précision importante pour comprendre la suite.

👀 Voyons maintenant les différents types d’ancres existants.

L’ancre exacte

⚠ C’est le type d’ancre le plus risqué en SEO.

Elle contient le mot-clé exact visé par la page liée.

➡ Je conseille, lorsque vous faites un backlink vers votre site, de ne quasiment jamais utiliser cette typologie d’ancrage.

Au meilleur des cas, ces ancres sont à utiliser si vous réussissez à avoir des liens très puissants. Mais cela doit être rare.

🔗 Sur votre site, pour lier vos pages entre elles, vous pouvez les utiliser plus fréquemment.

Exemples de ce type d’ancre :

  • Formation SEO
  • Création site internet
  • Boutique de cookies

🎁 Vous n’avez pas encore choisi vos mots-clés ? Lisez mon guide pour débutant afin de choisir les bons.

L’ancre partielle ou diluée

C’est une ancre comprenant le mot-clé visé ainsi que d’autres mots.

Exemples :

  • ”Suivez notre formation SEO” où le mot-clé visé serait ”formation SEO”.
  • ”Offre de création site internet” où le mot-clé visé serait ”création site internet”.
  • ”Découvrez notre boutique de cookies en ligne” où le mot-clé visé serait ”boutique de cookies”.

L’ancre connexe

C’est l’utilisation de mots similaires au mot-clé visé par une page.

💪 C’est une bonne manière d’aider les moteurs à mieux comprendre une page en lui donnant un synonyme ou une variante à l’expression clé de base.

Cela permet également de faire varier les ancres utilisées et donc de diminuer le risque de sanctions.

Exemple :

  • ”Boutique de gâteaux” pour une page visant le mot-clé ”Boutique de cookies”

L’ancre de marque

Cette ancre est très puissante puisqu’elle ne sera jamais considéré comme un mauvais signal par Google et permet également de verrouiller vos positions sur votre nom de marque.

👍 C’est une valeur sûre.

Sachez que des noms d’entrepreneurs, de dirigeants de sociétés peuvent aussi être associés à une marque en plus du nom de leur entreprise.

↪ En général, il est bien dans ce type d’ancre de ne pas les accompagner de mots-clés.

Exemples :

  • Mayboutik
  • DicoSEO
  • Ramzi de Mayboutik

L’ancre générique

C’est une ancre avec un mot générique ne concernant pas directement la page liée par le lien en question.

( ℹ ) Pour comprendre le contenu du lien, l’internaute devra lire le texte autour de l’ancre.

En général, il s’agit d’un appel à l’action (Call To Action en anglais).

Exemples :

  • Cliquez ici
  • Lire la suite
  • Télécharger
  • En savoir plus
  • A propos

L’ancre de type URL

C’est une ancre assez naturelle, le texte du lien est le lien lui-même.

Exemple :

www.mayboutik.com, qui renvoie vers la page d’accueil de Mayboutik.

L’ancre de type image

Les images ont aussi des ancres.

Il s’agit de leur attribut ALT, un petit morceau de code très facile à reconnaitre.

Exemple :

Dans le code, votre image ressemblera à cela :

<img alt="Logo Mayboutik" src="https://mk0mayboutikinvbc8yh.kinstacdn.com/wp-content/uploads/2021/08/cropped-Logo-MayBoutik-SEO-1-160x41.jpg">

Ici, l’ancre de l’image est ”Logo Mayboutik”.

Voici à quoi ressemblerait l’image :

Logo Mayboutik

Les dangers de son utilisation

Les dangers de l’utilisation des ancres résident dans le fait d’utiliser des mots-clés en leur sein.

🔎 Voyons cela en détails.

Filtre Pingouin

Pour définir le positionnement des sites sur les résultats de recherche, Google a un algorithme général.

📈 Ce dernier est composé de nombreux algorithmes, autrement appelés les filtres de Google.

Chacun d’entre eux contient un ensemble de règles ou critères, définissant l’ensemble.

🧫 Et il existe un algorithme se nommant ”Pingouin” depuis Avril 2012 qui concerne directement l’utilisation des ancres de liens.

Google a par ce filtre décidé d’attaquer les personnes voulant manipuler les résultats sur son moteur en utilisant en masse les ancres exactes.

De ce fait, il faut désormais être très prudent quant à leur utilisation.

Attention au Google Bombing

Je ne sais pas si aujourd’hui elle est encore utilisée ou pas.

💣 L’attaque Google Bombing consiste à spammer un mot-clé pour l’associer à un élément.

Exemple :

  • En 2003, le président américain Georges Bush en a été victime.

Lorsqu’on tapait ”échec cuisant”, sa photo apparaissait.

  • En 2004, le mot ”magouilleur” a été désigné pour désigner le président français de l’époque Jacques Chirac.

C’est le site de l’Elysée qui ressortait quand on tapait ce mot.

  • Ces dernières années, c’est le président américain qui en a été la victime.

Quand on tapait ”idiot”, les photos de Donald Trump apparaissaient.

  • Plus récemment encore, le chroniqueur Eric Zemmour en a aussi été victime.

Lorsque l’on tapait le nom de sa fille sur Google, Clarisse Zemmour, on tombait sur des photos de l’entrepreneuse Hapsatou Sy liées à un encart Wikipédia.

Cela s’explique par le clash qu’avait lancé le polémiste à l’encontre de Madame Sy.

👊 Mais si l’utilisation des ancres exactes est à maîtriser quand elles sont utilisées sur les backlinks, leurs utilisations est différentes quand vous les utilisez pour lier les pages de votre propre site.

Différences entre son utilisation en interne et sur un backlink

Les ancres exactes peuvent être utilisées en plus grande quantité quand elles sont placées sur des liens liant les différentes pages de votre site.

⛓ On parle donc d’une utilisation des ancres en interne sur votre site, en opposition à leur utilisation sur des backlinks. Donc sur des sites externes.

Cette différence s’explique par le fait que les backlinks servent à améliorer la popularité d’un site et donc son positionnement.

Les liens internes ne le permettent pas.

Ils sont plutôt utilisés pour répartir la puissance de votre site sur toutes les pages de nos sites.

Les proportions d’ancres à respecter

Afin de ne pas tomber dans la suroptimisation, certains référenceurs font des recommandations sur l’utilisation des ancres.

🤏 En effet, il faut minimiser le nombre de fois où les ancres exactes sont utilisées.

Cependant, je n’ai jamais vraiment compris d’où ces chiffres sortaient :

  • De constats personnels issus d’expériences ?
  • De chiffres pour avoir un ordre d’idée ?
  • De chiffres Google dont j’ignore l’existence ?

Il existe des études de nombreuses sociétés.

Pour ma part, je préfère ne pas avancer de chiffres.

🔥 D’autant qu’il est extrêmement difficile de maîtriser les ancres sur les autres sites.

Les meilleurs conseils que je puisse vous donner serait :

  • D’avoir une grande majorité d’ancre de type marque
  • Un peu moins fréquemment des ancres de type URL
  • Puis les génériques
  • Et en fin les ancres diluées et exactes. Elles doivent être vraiment très peu nombreuses.

Certains référenceurs disent même qu’ils ne font jamais d’ancres exactes.

💬 Dîtes moi en commentaires si tout est clair pour vous !

5/5 - (2 votes)
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer