fbpx

Episode 1 : La génèse du SEO

Ici est le commencement. Dans ce premier épisode, je vais vous faire un tour d’horizon des différentes thématiques qui seront abordées dans les prochains épisodes.

Sachez que chaque thématique citées ci-dessous sera composée de plusieurs épisodes.

Dans cet épisode, contrairement à ce que laisse croire son nom, je ne vais pas vous expliquer les génèses du SEO. C’est beaucoup trop ennuyant !

Cette série (SEO et e-commerce : Les erreurs à éviter) abordera essentiellement des optimisations on-site de votre site web, c’est à dire les optimisations que vous pouvez faire sur votre propre site et qui permettront d’améliorer votre référencement. Plus précisément, cette série listera l’ensemble des erreurs qui sont les plus répandues et que vous ne devez pas reproduire.

On parlera d’abord du côté technique du SEO, puis de la partie optimisation On-Page (et non pas On-Site). Continuez votre lecture pour mieux comprendre ces notions.

Pour les plus préssés d’entre-vous, et pour aussi avoir une idée du contenu de ce premier épisode, voici le sommaire :


1. Le côté technique du SEO
1.1. La crawlabilité, ou la facilité qu’on les robots à vous parcourir
1.2. Les liens internes, ou comment distribuer les bons points à ses propres pages
1.3. Le sitemap, la carte au trésor des robots
1.4. La structure des url, ou comment donner un joli nom à vos contenus
1.5. Le robots.txt, ou le fichier qui va vous permettre de contrôler les robots
1.6. Utiliser des technologies obsolètes, ou plutôt des éléments de votre site que Google ne va pas aimer
1.7. La sécurité : côté serveur et le HTTPS, ou comment sortir de la case des « sites dangeureux »
1.8. Le SEO à l’international, ou comment draguer les étrangers de la meilleure des façons
1.9. Les performances de votre site, ou comment mesurer l’efficacité SEO de votre site comme Usain Bolt
1.10. Le AMP, ou comment proposer du contenu sur mobiles à une vitesse multipliée par X

2. Le côté contenu de votre site, dit On-Page
2.1. Le contenu textuel, ou comment persuader Google que vous êtes un expert
2.2. Les metas descriptions, ou la partie qui va vous permettre de vendre vos contenus
2.3. Les balises title, ou le tire de vos pages pour mieux vous positionner
2.4. Les images, ou ce qui va vous permettre d’évoluer plus vite sur GOOGLE


1. Le côté technique du SEO

Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous réciter ici des formules mathématiques compliquées et pénibles ! x = 2y + 37 et 5y = -3x -592. STOP ! On ne va pas parler de math, ni de choses super compliquées. A chaque fois que je vais aborder un mot plutôt technique, je vais l’expliquer.

Par « SEO Technique », on parle de l’optimisation de certains points qui ne concernent pas directement le contenu des pages, articles, produits et autres typologies de contenus. C’est en fait, tout ce qui concerne le site en lui même de manière générale, hors contenu.

1.1. La crawlabilité, ou la facilité qu’on les robots à vous parcourir

Promis, je ne vais pas vous assommer avec des mots compliqués dès le début. Mais je suis bien obligé de vous expliquer les différentes thématiques avec les mots qui sont utilisés dans le métier !

La crawlabilité, c’est la facilité avec laquelle les robots des moteurs de recherche liront le contenu de votre site web. Meilleure elle sera, mieux vous pouvez prétendre à des meilleures positions sur les résultats de recherche.

Je vous parle de robots mais vous ne savez peut-être pas quel est le rapport avec le SEO. Je vous explique alors. Les robots sont envoyés par les moteurs de recherche pour parcourir les différents site web qui lui ont été soumis. Les robots, c’est un peu les ouvriers des moteurs de recherche. Ils vont parcourir sans cesse la toile afin de juger quels sont les sites qui méritent ou pas d’apparaître le plus haut possible sur les requêtes.

Comment me direz-vous ? Ces robots vont juger votre site à partir d’un algorithme. Ok j’arrête avec les mots barbares ! Désolé. L’algorithme, c’est juste l’ensemble des règles qui vont permettre de juger si un site doit bien être positionné, ou au contraire sanctionné.

Que contient cet algorithme ? Là est le secret. Il existe des notions connus de tous et sur lesquelles les géants du web tels que Google ont clairement communiqués. Mais la plupart des critères de ces algorithmes est un secret bien gardé. Il est cependant assez aisé aujourd’hui d’avoir des indications sur ce qui permet d’être mieux positionné.

N’oubliez pas que sur le web, tout est expérimentation. C’est aussi valable pour le SEO.

1.2. Les liens internes, ou comment distribuer les bons points à ses propres pages

Les liens internes sont tout simplement les liens que vous ferez sur votre site internet et qui enverront vers des pages au sein même de votre site.

Par exemple, si je tiens un site sur le miel. En page d’accueil je décide de parler d’une variété de miel qui est le miel d’acacia. Je vais donc faire en sorte que lorsque la personne clique sur « miel d’acacia », elle arrive sur la fiche produit en question sur mon site. Il s’agit là d’un lien interne.

Plus concrêtement, sur le blog cet article, si je souhaitais faire un lien cela donnerait :

Vous pouvez aussi visiter la section SEO de ce blog pour avoir encore plus de contenu. Et pour les termes un peu plus techniques, j’ai aussi mis en place un glossaire du référencement naturel. Un allié de poids pour comprendre au mieux tous les aspects du référencement.

Dans cet exemple, j’ai mis 2 liens internes. Le mot « SEO » et « glossaire du référencement naturel », qui renvoient tous les deux vers des pages de mon blog.

Dans cette thématique, nous allons voir que les erreurs sont tout aussi présentes que sur les autres.

Attention : A ne pas confondre avec les liens externes qui sont eux des liens vers d’autres site internet.

Exemple de lien externe : Blog lifestyle Chez Jules – Découvrez les dernières tendances mode & lifestyle chez Jules

1.3. Le sitemap, la carte au trésor des robots

Vous avez sûrement déjà entendu parlé du fameux sitemap. C’est tout simplement une page (ou parfois un fichier) sur votre site qui va contenir l’ensemble des éléments de votre site qui doivent être présentés dans les résultats de recherche.

Alors, inutile de vous dire que les erreurs et les difficultés de la plupart d’entre-nous sont nombreux dans ce domaine. Il m’arrive encore par erreur d’oublier certains points. Mais avec un peu d’application, je règle toujours rapidement ces soucis faciles à corriger.

Pour avoir le votre, il existe des modules gratuits de sitemap si vous utilisez Prestashop, mais aussi des payants. Vous pouvez aussi avoir recours à des outils externes. Dans tous les cas, les possibilités sont nombreuses et il est très important d’optimiser cette partie de votre projet qui est extrêmement importante.

1.4. La structure des url, ou comment donner un joli nom à vos contenus

Une URL, encore un terme compliqué. Mais non ! C’est juste l’adresse à laquelle il faut se rendre pour visiter un site web ou une page en particulier :

Alors dans ce domaine comme dans les autres niveau SEO, il s’agit de bien faire les choses et de ne pas laisser passer ce genre de détails. En apparence cela n’est rien, mais cela joue en fait un rôle majeur dans votre référencement.

La structure des url, cela veut tout simplement dire la manière dont elles sont écrites, composées, structurées donc. Rien de bien compliqué, juste des choses à savoir.

1.5. Le robots.txt, ou le fichier qui va vous permettre de contrôler les robots

Le fichier robots.txt, comme son nom l’indique, est destiné aux robots. Ceux qui vont crawler votre site. Il va permettre de donner des indications à ces derniers afin de leur dire par exemple de se rendre ou ne pas se rendre à différents endroits.

Les possibilités sont nombreuses avec ce fichier, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire une thématique à part entière. Comme les autres thématiques, celle-ci sera aussi composée de plusieurs épisodes.

Vous le verrez, le mot est plus impressionnant qu’autre chose. Créer ce fichier est accessible à tous. Et même si vous découvrez le SEO en lisant ce premier épisode.

1.6. Utiliser des technologies obsolètes, ou plutôt des éléments de votre site que Google ne va pas aimer

Vous vous imaginez utiliser une machine à écrire en plein amphithéatre ? Vous vous ferez jeter en moins de temps qu’ils n’en faut pour le dire. Avec le SEO, c’est la même chose.

Il y a des technologies qu’il ne vaut mieux pas utiliser sous peine de se faire rire au nez par Google. Alors il vaut mieux être prévenu que de prendre le risque de perdre son temps à faire n’importe quoi, avec n’importe quel webmaster.

1.7. La sécurité : côté serveur et le HTTPS, ou comment sortir de la case des « sites dangeureux »

C’est désormais obligatoire, les sites HTTP seront désormais vus comme potentiellement dangeureux. Mince, j’ai oublié, encore un mot étrange. Quand je parle de site http je veux dire un site dont l’adresse serait :

http://mayboutik.com

Il vaudrait mieux avoir un site compatible avec le HTTPS, et dont l’adresse donnerait cela :

https://mayboutik.com

Il est donc indispensable de passer son site en HTTPS, sans quoi votre site pourra faire apparaître un message comme quoi il est dangeureux lorsqu’un internaute s’y rendra.

Et les erreurs sont nombreuses en la matière, bien que cela soit simple en apparence. Et c’est le cas, mais faut-il encore être minutieux et s’appliquer.

1.8. Le SEO à l’international, ou comment draguer les étrangers de la meilleure des façons

Certains projets présentent leur site en plusieurs langues, cela ajoute encore plus de la complexité au SEO. Mais c’est pour la bonne cause ! Vendre à l’internationnal est rentable malgrès les complications SEO. Attention toutefois, cela dépend du business et des moyens employés.

Alors, on ne référencera dpas de la même manière un site pour les espagnols que pour les français. Il existe donc des points à optimiser pour présenter un site propre.

Allez voir un Espagnol et parlez lui du bienfait du miel d’Euphorbe de manière technique et en Français, vous allez voir sa tête. Adaptez-vous un minimum ! En SEO, c’est pareil.

1.9. Les performances de votre site, ou comment mesurer l’efficacité SEO de votre site comme Usain Bolt

Il es ttout à fait possible de mesurer les performances de votre site de manière générale et de lui attribuer une note. C’est d’ailleurs ce que font plusieurs outils présents sur le marché depuis plusieurs années.

Comme Usain Bolt aura plusieurs points à analyser pour juger de ses performances (vitesse sur 100 mètres, accèlération au départ, longueur d’ujne foulée, etc.), votre site aura donc aussi plusieurs points sur lesquels on se base pour analyser ses performances. Parmi eux on retrouve entre autre la vitesse de chargement de votre site.

Il y a aussi dans ce domaine un tas d’erreurs à ne pas faire et je suis persuadé qu’avec les prochains épisodes, vous pourrez en rire de simplicité.

1.10. Le AMP, ou comment proposer du contenu sur mobiles à une vitesse multipliée par X

Passer votre site en AMP, c’est proposer à vos internautes navigant sur mobiles, un site beaucoup plus rapide. Il est quand même important que vous sachiez que d’un point de vue du design votre site sera moins beau. C’est justement une des raisons pour lesquelles votre site sera plus rapide.

Avoir son site en format AMP, c’est un avantage à ne pas négliger pour être mieux positionné sur Google. Alors, cette thématique va vous permettre de ne pas faire les erreurs les plus répandues en AMP.

2. Le côté contenu de votre site, dit On-Page

Il s’agit là du contenu que vous allez insérer au sein de vos pages, articles, produits et d’autres éléments de différents types. Cela peut aussi concerner des éléments générés par vous-même mais sur lesquels les modifications sont un peu plus compliquées à faire. Comme les h1 (titre de premier niveau) sur les pages produits.

Voici ci-dessous les thématiques que je vais aborder dans les prochaines épisodes, et dont je vous dirais les erreurs à éviter.

2.1. Le contenu textuel, ou comment persuader Google que vous êtes un expert

La qualité des contenus que vous allez proposer va directement impacter votre positionnement. Finis le temps où il suffisait de bombarder votre site de textes sans vraiment de sens. Désormais, les moteurs de recherche sont capable d’analyser la qualité textuelle d’un contenu.

Alors en terme de rédaction, il existe aussi tout un tas d’erreurs qui sont facilement évitables. Vous voulez en savoir plus ? Cette thématique est faîtes pour vous !

2.2. Les metas descriptions, ou la partie qui va vous permettre de vendre vos contenus

La meta description est en fait le petit texte qui va appraître dans les résultats de recherche. Bien que ça ne soit pas un critère de l’algorithme Google, c’est un élément qui va inciter au clic. Autrement dit, cela aura un impact indirect.

Car quand on clique sur votre lien, votre positionnement en sera impacté dans certains cas. Alors, autant l’optimiser. Sans oublier l’essentiel qui est d’attirer des internautes sur votre site. En optimisant la balise meta description, vous postulez donc pour de meilleures places.

Pour rédiger une meta description, vous imaginez bien qu’il ne suffit pas d’aligner des mots les uns après les autres. Découvrez alors les secrets (ou pas) d’une meta description qui attire les clics.

2.3. Les balises title, ou le tire de vos pages pour mieux vous positionner

La balise title est tout simplement ce qui apparaît dans l’onglet de votre navigateur. Vous allez me dire : Ca n’est pas trop visible, et puis qui lit ça ? Ne mettez pas la charrue avant Leboeuf !

La balise title apparaît aussi sur les résultats de recherche, au dernières nouvelle en bleu. C’est le titre des pages sur lesquels vous pouvez cliquer. Google y accorde une certaine importance et cela impacte DIRECTEMENT votre positionnement.

Alors, cette thématique est d’autant plus importante que ce que vous écrirez sera visible aux yeux de tous et peu avoir d’énormes incidences positives.

2.4. Les images, ou ce qui va vous permettre d’évoluer plus vite sur GOOGLE

Il ne suffit pas d’ajouter des images pour que votre site soit mieux positionné. Il va falloir le faire de la meilleure des façons. Comment ? C’est ce que je vais vous expliquer dans les différents épisodes de cette thématique.

Les images sont très importantes pour votre SEO, elles vont être un véritable allié. Il s’agit aujourd’hui plus que d’une thématique, on pourrait dire que cela joue un rôle central dans votre stratégie.

Pour preuve, il existe un onglet spécifique sur Google se nommant « Images ».

Vous savez tout concernant le contenu des prochains épisodes, du moins vous savez dans quel sens on va. Sachez que les épisodes ne seront pas dans le même ordre que celui qui est présenté ci-dessus. Suspens oblige !

Mais n’ayez crainte, vous vous y retrouverez assez facilement. Alors prêt à entrer dans le vif du sujet ? Préparez-vous, car la suite risque de vous faire changer d’avis sur le SEO. Vous verrez qu’en fin de compte, votre prestataire SEO n’est pas si indispensable qu’il n’en a l’air !